Que faire si mon enfant ne peut plus aller à l’école classique ?

Par expérience, avec tout mon respect, et sans jugement, lorsqu’un enfant a des problèmes pour suivre à l’école, a des problèmes de comportement, il agit en réponse au miroir des adultes de son entourage, et en principe de ses parents.

L’enfant, pour aller réellement mieux, a besoin que ses parents comprennent ce mécanisme et acceptent de changer leurs comportements.

Ce travail peut s’effectuer avec des thérapeutes holistiques (psychologue, kinésiologue, naturopathe, sophro analyste, énergéticien, etc …).

Il peut être utile de lire des ouvrages pouvant se trouver entre autre auprès des éditions Trédaniel.

Les ouvrages de Lise Bourdeau sur les blessures et la façon de les guérir sont très intéressants.

J’invite chacun à faire preuve de discernement, et à ne prendre que ce qui raisonne en son cœur, et à laisser le reste.

Lorsqu’il n’est pas envisageable de continuer auprès d’une école, il existe l’instruction en famille, à domicile sans cours, ou avec des cours par correspondance.

Il existe le cours Sainte Anne, le cours Legendre, le cours Hattemer. Ils disposent chacun d’un site internet, à prix variables, et tous sont de très bonne qualité. Il est possible de choisir leurs cours avec ou sans correction.

J’invite surtout très respectueusement, et avec compassion, les parents, et l’enfant à faire la paix avec l’école, et les enseignants. Ce n’est qu’en assumant à 100 % la responsabilité de nos actes que nous pouvons redevenir souverains de nous-mêmes et faire de véritables choix pour nous et nos enfants. En niant nos propres responsabilités, nous ne faisons qu’aggraver la situation de notre enfant, et n’avançons pas.

Personne ne peut travailler à notre place. Le moment est venu pour l’humanité de devenir adulte et mature.

Lorsque je prends la décision de ne pas m’engager avec une famille et un enfant, ou de mettre un terme à une relation, c’est en prenant en compte les intérêts de tout le monde. En premier lieu, l’enfant, qui ayant des problèmes de comportement ou de suivi de son travail, souffre de ne pas s’adapter aux règles de l’école et d’être rappelé aux consignes quotidiennement.

Ce problème d’énergie décalée se répercute sur sa famille, sur les autres enfants, sur l’école et sur moi-même.

En prenant la position d’observateur objectif, il s’avère parfois qu’il n’est pas juste de continuer ou de commencer une relation.

 

Par expérience, il n’est pas possible de travailler avec un enfant sarcastique, qui parle sans cesse pour se moquer, avec un enfant qui critique et juge, avec un enfant qui ne « tient » pas en place, avec un enfant qui se plaint sans cesse et ne travaille pas, avec un enfant qui refuse de travailler et d’apprendre, avec un enfant qui casse volontairement le matériel… ce sont quelques exemples de comportements inappropriés.

Pour travailler harmonieusement ensemble, l’enfant selon son âge, doit être capable de rester concentré, de travailler silencieusement, de respecter les autres, de se respecter, de comprendre et suivre les consignes, et d’assumer les conséquences d’un non respect des consignes.

Il n’est pas respectueux et mature de vouloir faire assumer nos propres difficultés de comportement aux autres, ou à une école.

L’Ecole est une école Montessori holistique bilingue, pas une école « spécialisée » en redressement de mauvais comportements ou une maison de redressement.

C’est le temps d’assumer ses responsabilités, de travailler, de s’éduquer, et de devenir adulte mentalement, émotionnellement, et spirituellement (sans référence à aucune religion).

L’école proposera bientôt une liste d’ouvrages conseillés pour le travail personnel à destination des adultes, ainsi qu’une série de conférences pour l’école des adultes.

Prenez soin de vous et des autres, GSF – Joëlle